ANDRE HOLYK

andre-holyk-a-gauche-battu-lors-de-son-dernier-championnat-de-france-le-5-mars-1982-a-saint-etienn.jpg

 

 

 

ANDRE HOLYK (GAUCHE)

 

Né à Lyon le 12 mars 1951, André Holyk fut champion de France militaire avant de passer chez les professionnels en 1972. Dès lors, il disputa huit championnats de France, remportant à six reprises la ceinture des légers de 1975 à 1980.

Il disputa également quatre championnats d’Europe, dont l’un à Villeurbanne le 13 mars 1981 contre l’Espagnol Antonio Guinaldo sans jamais parvenir à s’emparer de la couronne.

 

En 57 combats, il avait remporté 38 victoires, 6 nuls pour 13 défaites. Au cours de sa fulgurante carrière, il avait affronté des adversaires prestigieux comme le Vénézuélien Carlos Foldès, l’Espagnol Antonio Guinaldo, le Belge Fernand Roenlands, le Français Jo Kimpuani, l’Anglais Jim Watt ou l’Italien Patrizio Oliva qui furent sacrés champions du monde peu de temps après.

Il mit fin à sa carrière le 11 décembre 1982 après une ultime défaite au palais d’hiver à Lyon.

 

André Holyk se reconvertit par la suite dans le métier de bûcheron en Haute-Loire. Son corps a été incinéré dans la plus grande intimité hier matin au cimetière de la Guillotière en présence de sa famille et de quelques fidèles supporter.

 

MARK WEBMASTER DE BOXING GENERATIONS AVEC LA COLLABORATION DE GERARD LEFAIVRE

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.