JAMES JEFFRIES

257px-james-j-jeffries.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Boxeur américain. James Jeffries fut champion du monde des poids lourds de 1899 à 1905.

James Jackson, dit Jim, Jeffries est né le 15 avril 1875 à Carroll (Ohio). Surnommé le « Chaudronnier » en référence à son ancien métier, le boxeur met K.O. Bob Fitzsimmons au onzième round à Coney Island (New York) le 9 juin 1899, décrochant ainsi le titre de champion du monde des poids lourds. Il défendra sa couronne avec succès à six reprises, battant notamment deux fois l'ancien champion James Corbett et arrachant une nouvelle victoire face à Fitzsimmons. En 1905, James Jeffries se retire invaincu.

Il va néanmoins céder aux pressions et remonter sur le ring en 1910, après plusieurs années d'absence. En effet, deux ans plus tôt, Jack Johnson était devenu le premier Noir champion du monde des poids lourds. Dans le contexte raciste de l'époque, ce titre constituait une humiliation pour la race blanche. Or Jack Johnson a battu tous les « espoirs blancs » qu'on lui a opposés. Jeffries est donc sollicité, et il finit par accepter – moyennant 101 000 dollars versés par le promoteur Tex Rickard – d'affronter Jack Johnson. Le 4 juillet 1910, à Reno (Nevada), le combat passionne l'AmériqueJack Johnson contre Jim  Jeffries. Mais les 15 000 spectateurs assistent à une rencontre à sens unique : les cinq années d'inactivité de Jeffries pèsent plus lourd encore que ses trente-cinq ans. Jack Johnson humilie Jeffries, que ses seconds arrêtent au quinzième round. Jeffries n'est donc pas parvenu à reconquérir le titre. Il se retire cette fois définitivement. Il meurt le 3 mars 1953, à Burbank (Californie).

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !