JEROME THOMAS

Jerome

 

 

 

 

 

 

Jérôme Thomas est un boxeur Français né le 20 Janvier 1979 à Saint Quentin. Rien ne le prédestinait à devenir boxeur En effet, il est né avec le syndrome de Poland, qui le prive de muscle pectoral gauche, le bras gauche plus petit et une main qui a dû subir de multiples interventions afin de pouvoir s'ouvrir. Dans la famille le sport est une façon de vivre, Son père fût champion cycliste et son beau-père entraîneur de judo.

Enfant il fit donc du judo, mais déjà l'ambiance des salles de boxe l'attirait. Il est le frère de Cyril Thomas, Guillaume Frénois, Philippe Frénois boxeurs professionnels, et est actuellement le boxeur amateur français le plus titré.

Pour ses premiers Jeux olympiques, Jérôme Thomas remporte la médaille de bronze des poids mouches aux jeux de Sydney (Australie) en 2000.

Il s'incline en demi-finale face au kazakh Bulat Jumadilov (16-22).

Il obtient la consécration l'année suivante en devenant Champion du Monde de boxe amateur à Belfast (Ireland), le 1er de l'histoire.Il remporte le titre face à l'ukrainien Vladimir Sidorenko.

Deux ans plus tard, en 2003, Jérôme Thomas perd son titre mondial face au thaïlandais Somjit Jongjohor mais remporte sa seconde médaille à des championnats du monde de boxe amateur.

Lors des Jeux d'Athènes en 2004, Thomas obtient une deuxième médaille olympique consécutive (argent). Dans sa catégorie de prédilection, les poids mouches, il s'incline en finale face au cubain Yuriorkis Gamboa (23-38) ; ce dernier deviendra septuple Champion du Monde

. Il devient à cette occasion le premier boxeur français à monter sur un podium olympique à deux reprises.

En 2008, Jérôme Thomas se qualifie une nouvelle fois pour les Jeux Olympiques d'été de 2008. Mais il est éliminé dès le premier tour dans sa catégorie des moins de 51 kilos par le dominicain Juan Carlos Payanos. Il faut dire que pour pouvoir participer à ces Jeux Olympiques il a dû perdre  plus de 6 kilos et se maintenir à ce poids.

 Il choisit alors d'entamer une carrière professionnelle qui sera ponctuée par le titre de champion de France des poids coqs en 2011.

En 2012, il annonce la fin de sa carrière.

 En amateurs Thomas à plus de 300 combats à son actif .

FG

   
 
   
   
   
   
   

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

×