JERSEY JOE WALCOTT

jersey-joe-walcott.jpg

 

 

 

 

 

 

WALCOTT JERSEY JOE (1914-1994)

 

Le boxeur américain Jersey Joe Walcott fut champion du monde des poids lourds en 1951-1952.

Fils d'immigrés venus de la Barbade, Arnold Raymond Cream est né le 31 janvier 1914 à Merchantville, dans le New Jersey. Il entame une carrière de boxeur professionnel, avec comme nom de ring Jersey Joe Walcott, en 1930.

Durant les années 1930, on ne lui propose que des combats mineurs. C'est après la Seconde Guerre mondiale que sa carrière prend une nouvelle ampleur. Le 5 décembre 1947, à New York, il affronte le champion du monde des poids lourds, le célèbre Joe Louis. Mais ce combat entre deux hommes âgés de trente-trois ans ne passionne pas les foules. Walcott envoie Louis au tapis à la première et à la quatrième reprise ; au terme des quinze rounds, Louis est néanmoins déclaré vainqueur, mais cette décision est plus que controversée. À l'occasion du match revanche, le 25 juin 1948 à New York, Walcott se montre le meilleur durant dix rounds, mais, au onzième, il relâche son attention et est mis K.O. par le « Bombardier noir ».

Louis a pris sa retraite sportive, laissant le titre vacant. Le 22 juin 1949 à Chicago, pour la National Boxing Association (N.B.A.), le titre est donc en jeu lors du combat opposant Jersey Joe Walcott à Ezzard Charles. Ce dernier s'impose aux points à l'issue des quinze rounds. Les deux hommes se retrouvent le 7 mars 1951 à Detroit – cette fois le titre unifié est en jeu –, et Ezzard Charles l'emporte de nouveau sur décision à l'issue des quinze rounds. Le 18 juillet 1951, quand il monte sur le ring à Pittsburgh, pour affronter encore Ezzard Charles, Walcott a donc déjà échoué par quatre fois dans sa conquête du titre ; en outre, il est âgé de trente-sept ans et demi. Pourtant, il met le tenant K.O. à la septième reprise et devient enfin champion du monde des poids lourds. Il livre plusieurs matchs-exhibitions avant de confirmer son titre, toujours face à Ezzard Charles, le 5 juin 1952 à Philadelphie.

Le 23 septembre 1952, à Philadelphie, il remet son titre en jeu en affrontant Rocky Marciano ; il domine un moment cet adversaire, mais, à la treizième reprise, une terrible droite l'envoie au tapis, et Walcott abandonne ; ce combat demeure considéré par nombre d'historiens de la boxe comme l'un des Championnats du monde des lourds les plus passionnants. Par ailleurs, Rocky Marciano devient le premier boxeur blanc à détenir cette prestigieuse ceinture depuis James. J. Braddock (1935-1937). Le 15 mai 1953, à Chicago, le succès de Rocky Marciano est plus expéditif : Walcott abandonne au premier round. Jersey Joe Walcott met alors un terme à sa carrière. De 1930 à 1953, il a disputé soixante-neuf combats professionnels, remportant cinquante victoires (dont trente avant la limite). 

Après avoir quitté les rings, il organise des programmes d'activité pour la jeunesse et travaille comme shérif et commissaire aux sports dans l'État du New Jersey. Il s'éteint le 25 février 1994 à Camden, dans son État natal.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

×