ROGER ZAMI

200px zami roger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roger Zami est un Boxeur Français né le 1er janvier 1941 à Gosier, en Guadeloupe, le jeune militaire a commencé à pratiquer le « noble art » sur son île.

Jean-Paul Pinoteau, qui boxe à Issoudun, le présente aux dirigeants du Boxing-Club issoldunois (BCI). Le club n'a qu'un an d'existence, et Michel Thoraud en est l'entraîneur. « Il a tout de suite sympathisé avec Marcel Méchin, dont la famille l'a généreusement accueilli à sa table, précise Michel Thoraud. Une amitié naissait ».

Roger Zami signe sa licence au BCI le 1er octobre 1961. Le club le logeait dans une petite pièce aménagée pour lui au club, à l'époque, impasse Ah ! ah ! Deux mois plus tard, il dispute (et perd) son premier combat, à Châteauroux.

Au fil des mois suivants, les victoires succèdent aux victoires et personne ne doute de la brillante carrière qui s'ouvre devant le jeune Guadeloupéen, sous la houlette de Michel Thoraud.

Champion de France et d'Europe:

Au vu de ses résultats, Fernand Vianney, entraîneur national de boxe, demande au coach issoldunois de préparer Roger Zami pour les Jeux olympiques de Tokyo. Mais Zami n'ira jamais au Japon car la catégorie super-légers n'est finalement pas retenue pour les Jeux.

Le jeune boxeur commence sa vie civile à Issoudun. Il épouse Michelle dont il aura une petite fille, Patricia, et travaille à la Confection de l'Indre, dirigée par Léon Cligmann, grâce à Jean Odin et Roger Herhel.

En 1964, Roger Zami a des envies d'ailleurs et opte trop vite pour le statut professionnel, via la salle de Saint-Nazaire. Michel Thoraud estime qu'il lui faudrait encore une année en amateur pour s'aguerrir, mais le jeune boxeur ne résiste pas à l'appel des sirènes. Il livre son premier combat professionnel le 20 octobre 1964, mais perd assez vite ses illusion à Saint-Nazaire.

Il rejoindra ensuite la salle de Jean Bretonnel, à Paris. Le 12 janvier 1970, il bat Baldassari Picone par arrêt de l'arbitre et empoche le titre de champion de France en super-légers, dans la capitale. Il offrira son trophée à Michel Thoraud qui l'a formé à ses débuts.

Deux ans plus tard, le 28 février 1972, Zami devient champion d'Europe, en Italie, en battant le « maître à boxer » italien, Sandro Lopolopolo. C'est l'apogée d'une courte carrière car Zami tentera de remettre son titre européen en jeu, mais perdra devant un boxeur turc, battu aux points.

Après la gloire, c'est la chute. Roger Rami disparaît tragiquement le 28 novembre 1977. Il n'a que 36 ans.

 Cor. NR, Micheline Bougnoux

3 votes. Moyenne 4.00 sur 5.