BATTLING SIKI

 

BATTLING SIKI

Identité:

Ses divers noms illustrent bien la difficulté pour un Africain à s'insérer dans le monde occidental du début du XXe siècle.

Il est né avec le prénom et nom Baye Fall, puis il changea son prénom et devint Louis Fall. L'orthographe de son nom de famille changera parfois en Louis Phal. On lui attribue également ce prénom et nom : Amadou M'Barick Fall. Mais il sera connu surtout par son surnom « Battling Siki ».

Ses débuts

Adolescent, il plongeait du haut d'une falaise pour aller chercher dans la mer les pièces de monnaies jetées par les Français. Il est remarqué par une danseuse hollandaise qui lui propose de l'emmener vers l'Europe. C'est en France qu'il fait escale. Il prendra son indépendance en lavant la vaisselle. Puis à 15 ans, il commence sa carrière dans la boxe.

Sa carrière

Il commence entre 1912 et 1914 et livre 16 combats (8 victoires, 6 nuls, 2 défaites). La Première Guerre mondiale va interrompre sa carrière, puis il reprendra les gants de boxe en 1919. Il remportera 43 victoires, 2 nuls et 1 défaite.

François Deschamps, qui est le manager de Georges Carpentier, boxeur préféré des Français et dernier champion du monde, propose une rencontre au stade Buffalo de Montrouge devant 40 000 personnes. Le combat se termine au 6euppercut du droit du boxeur franco-sénégalais. L'arbitre disqualifie Battling Siki, puis, sous la pression de la foule, accepte de donner la victoire près de 20 minutes plus tard. Deschamps fera appel le 26 septembre, mais sera débouté.

Battling Siki remet en jeu son titre face à Mike Mc Tigues en Irlande. Il sera déclaré vaincu après 20 rounds âprement disputés. Certains diront qu'il a perdu à cause d'un arbitrage « à domicile ».

Par la suite, il perdra ses titres de champion d'Europe et de France par disqualification contre Émile Morelle.

Il gagne encore deux combats par KO, puis part aux États-Unis où il perdra deux combats en novembre et décembre 1923. Il perdra son dernier combat en 1925 Paul Berlenbach.

4 votes. Moyenne 2.75 sur 5.