GEORGES CARPENTIER

Carpentier (Gauche)

 

Georges Carpentier

Est un boxeur professionnel français, né à Liévin le 12 janvier 1894 et mort le 28 octobre 1975.

Il commence son parcours de boxeur en pratiquant la boxe française. En 1907, à l'âge de 13 ans, il est champion de France junior de boxe française.

Après avoir commencé la boxe anglaise à l'âge de 14 ans en 1908 (et déjà champion du monde amateur le 4 décembre), il devient champion de France des welters en 1911 à 17 ans, puis d'Europe le 23 octobre de la même année à Londres. Le titre européen des poids moyens tombe dans son escarcelle le 29 février 1912 à Monte-Carlo, et celui toutes catégories (lourds) le 1er juin 1913 à Gand.

Pendant la Première Guerre mondiale, il sert dans l'armée de l'air et reçoit la Croix de guerre et la Médaille militaire. Il se blesse au bout de 18 mois et réintègre la vie civile où il reprend sa carrière de boxeur. Il combat dans pratiquement toutes les catégories et devient champion du monde des mi lourds le 12 octobre 1920 à Jersey City (États-Unis) en mettant KO Battling Levinsky. Il devient ainsi le premier français champion du monde de boxe anglaise.

Face à face avec Jack Dempsey le 2 juillet 1921.

Pour le titre mondial des poids lourds (toutes catégories), il échoue le 2 juillet1921 face à Jack Dempsey auquel il rend 12 kg et 6 cm -qui deviendra par la suite l'un de ses meilleurs amis - dans un match du siècle qui lui vaudra néanmoins une renommée mondiale, car il a perdu à cause d'une main droite inutilisable suite à une fracture dès le 2e round.

Il perd ses titres de champion mi lourds de France, d'Europe et du Monde le 24 septembre 1922 au stade Buffalo contre Battling Siki par KO au sixième round.

Il se retire de la compétition le 15 septembre 1926 et meurt à Paris le 28 octobre1975 (Marcel Cerdan est mort également un 28 octobre).

Lire son autobiographie Mes 80 rounds, avec Jacques Marchand, éd. Olivier Orban, 1975.

En résumé : 109 combats de boxe anglaise, dont 88 victoires, 5 nuls, 15 défaites, et 1 non-décision.

Il a été élu au Boxing Hall of Fame en 1964.

Un film muet, Le Roman de Carpentier, sort en 1913. Il présente une version romancée de sa carrière.

Le 5 janvier 1965, Carpentier est nommé président d'honneur du Comité national de boxe française (CNBF) nouvellement crée. Georges restera dans la mémoire collective comme l'une de nos lègendes française et internationale.

 

11 votes. Moyenne 3.82 sur 5.

×