PARCOURS DE JEAN MOLINA

jean molina

 

 

 

 

 

 

 

Né le 15 Mai 1932 à Sidi Bel Abbes, Algérie

"Il me faudrait un livre pour tout écrire!"

Jean Molina, né le 15 mai 1932 à Sidi Bel Abbes, Algérie, dans la même rue et la même ville que Marcel Cerdan!Je suis arrivé en France en 1950 pour venger Marcel ! (on pensait que les Américains l'avait tué). Le destin ne l'a pas voulu, la guerre d'Algérie et un décollement de la rétine à l'œil gauche… alors arrêt complet comme boxeur. Ce fut donc le début d'une carrière d'entraîneur et de "Cutman" (homme dans le coin du ring soignant les blessures lors de la minute de repos) suivant les circonstances.Les Sud-Américains m'ont surnommé « El Brojo », le Sorcier.

J'ai vengé Cerdan par l'intermédiaire de Fabrice Bénichou, qui est devenu champion du Monde. Je l'ai entraîné et soigné pendant des années.

Je me suis occupé des plus grands boxeurs comme Jean-Marie Emebe, Richard Caramanolis, Hocine Tafer, Tony Mundine, Christophe Tiozzo, Julien Lorcy, Thierry Jacob, qui furent tous, un jour, champions d'Europe ou du Monde.

Le lendemain du championnat d'Europe Jacob vs. McKenzie, un journaliste anglais avait écrit : « si le commandant du Titanic avait connu Molina, le navire n'aurait pas coulé! ».

Jacob en effet avait les deux arcades ouvertes ainsi que la pommette et malgré cela, il avait gagné!

Aujourd'hui je m'occupe d'un jeune espoir français, Wilfried Visée-Rivelli…".

13 votes. Moyenne 3.77 sur 5.

×