SUGAR RAY ROBINSON

sugar ray robinson

 

 

 

 

Sugar Ray Robinson est un boxeur Américain né sous le nom de Walker Smith Jr à Détroit le 3 mai 1921 (certains affirment plus tôt), il est parti avec sa famille à New York. Boxant dans les gymnases de Harlem, il a emprunté la carte de l'union de la boxe athlétique amateur d'un ami appelé Ray Robinson.

Un simple coup d'œil au futur champion a fait dire à Gainford que son protégé était aussi "doux que le sucre". C'est alors que Walker Smith Jr a fait place à Sugar Ray Robinson en 1939.

Peu après avoir remporté les Gants D'or de New York, Robinson s'est amené sur la scène professionnelle à l'âge de 19 ans.

Évincé de participer à la Seconde Guerre mondiale, Robinson a vu débuter sa rivalité avec La Motta. Tout a commencé avec sa brutale victoire en 10 rounds à New York. La Motta a cependant remporté la première revanche; la première défaite de Robinson en 41 combats. Puis Robinson a vengé son revers trois semaines plus tard.

Robinson a remporté deux autres décisions contre La Motta en 1945. "Je me suis tellement battu contre Sugar Ray que j'ai presque le diabète", de dire La Motta.

Tout juste avant Noël 1946, Robinson a remporté le titre vacant des mi-moyens par décision unanime contre Tommy Bell.

Un TKO en huit rounds sur Jimmy Doyle en 1947 a vu Sugar Ray défendre son titre de façon tragique. Doyle souffrait de blessures au cerveau qui lui ont éventuellement coûté la vie.

Robinson a continué de dominer sa division des mi-moyens. Il a par la suite grimpé d'un échelon pour remporter le titre vacant des poids moyens en 1950 grâce à une décision unanime contre le Français Robert Villemain.

Mais encore une fois, la mémoire a toujours rappelé le nom de La Motta à Robinson. Après plus de cinq ans, Robinson et La Motta ont été réunis dans le ring le 14 février 1951.

Lors des sept premiers rounds, le combat était compétitif. Puis le champion a pris les choses en main dans ce qui a été appelé le massacre de la St-Valentin. Un Robinson enragé s'est mis à frapper sur La Motta et ce dernier avait piètre allure au début du 12e round. LaMotta tentait de s'agripper aux cordes et même au maillot de Robinson afin de ne pas être mis KO pour la première fois de sa carrière.

Malgré tout, La Motta s'est remis en place pour le 13e assaut, mais un barrage de coups de Robinson sans réplique ont fait arrêter le combat par l'arbitre.

Robinson s'est par la suite rendu en Europe, où il a affronté six adversaires en autant de semaines...Mais sa croisade de 91 combats sans défaite (88-0-2 avec un sans décision) s'est terminée lorsque Randy Turpin a surpris Robinson et ainsi s'approprier le titre sur une décision en 15 rounds en 1951.

Deux mois plus tard, Sugar Ray a reconquis son titre face à Turpin devant 61.730 partisans grâce à une victoire au 10e assaut.

 

Six mois plus tard, Robinson annonçait sa retraite.

Des intérêts d'affaires et une carrière de tap-dancing ont occupé Robinson pendant deux ans avant qu'il retourne sur le ring en 1955. Il a repris le titre des poids moyens avec une troisième victoire contre Carl "Bobo" Olson.

Le 2 janvier 1957, Robinson perdait son titre aux mains de Gene Fullmer. Robinson s'est vu infliger une coupure près de l'œil droit et le combat a été arrêté.

Mais il est revenu en force en remportant le titre à nouveau quatre mois plus tard dans son premier de trois combats revanche contre Fullmer.

Plusieurs événements se sont passés et à un certain moment, Robinson ne s'est pas battu pendant deux ans. Lorsqu'il est revenu, il a mis son titre en jeu pour la dernière fois. Paul Pender a remporté une décision le 22 janvier 1960. Lorsque Gainford a voulu se plaindre du verdict, Robinson lui a dit: "Non Georges, parfois le meilleur est derrière nous."

En 1965, Sugar Ray Robinson a dû se battre cinq fois en 35 jours parce qu'il était sans le sou. 1100$ par combat. Peu après une défaite par décision contre Joey Archer, Robinson a pris sa retraite pour de bon.

Dans ses vieux jours, Robinson a repris son aventure du show-business, qui l'a toutefois laissé bien moins à l'aise financièrement. Il a quitté pour le sud de la Californie avec sa troisième femme, Millie. En 1986, il a fait une de ses dernières apparitions publiques en étant présent à un mariage, celui de Jake La Motta.

Souffrant de la maladie d'Alzheimer et du diabète, il est mort à l'âge de 67 ans le 12 avril 1989.

Sugar Ray Leonard, qui a repris le nom de Robinson, affirmait, "Des gens me disent qu'il y avait des comparaisons entre Sugar Ray Leonard et Sugar Ray Robinson. Croyez-moi, il y en a aucune, c'est le plus grand."

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

×